Avec la plus grande distinction

Une dame fait son entrée à l'Académie


P. G.

Danielle Bajomée, professeur au département de langues et littératures romanes et à celui d'information et communication de l'ULg, vient d'être élue à l'Académie royale de langue et littérature françaises de Belgique, au fauteuil d'André Vandegans. Elle y sera reçue en janvier prochain. C'est de bonne grâce qu'elle a bien voulu répondre au célèbre questionnaire de Marcel Proust.

Quel est, pour vous, le comble de la misère ?
Un monde sans livres, sans films, sans affections.

Où aimeriez-vous vivre ?
A Essaouira, Florence, Paris, Uzès, Filitosa, Lisbonne, selon l'humeur.

Votre idéal de bonheur terrestre ?
L'adoucissement de la souffrance.

Pour quelles fautes avez-vous le plus d'indulgence ?
Je ne sais. Pas les miennes, hélas.

Quels sont les héros de roman que vous préférez ?
Le vice-consul d'India Song, le Japonais d'Hiroshima, mon amour.

Quel est votre personnage historique favori ?
Che Guevara, Jean Jaurès.

Vos héroïnes favorites dans la vie réelle ?
Ma mère, Leila Chahid, les femmes qui luttent.

Vos héroïnes dans la fiction ?
Marie-Madeleine, la Française d'Hiroshima…, Catherine dans Jules et Jim.

Votre peintre favori ?
Gustave Moreau, Ferdinand Khnopff, Leonor Fini.

Votre musicien favori?
Le Pergolese du Stabat Mater, Fauré, Debussy, Donovan, Ferrat, Nougaro, Miossec.

Votre qualité préférée chez l'homme ?
La féminité, l'humour, l'assurance sans arrogance.

Votre qualité préférée chez la femme ?
L'intelligence, l'amoralité, la liberté.

Votre vertu préférée ?
La miséricorde.

Votre occupation préférée ?
Rêver, lire, aimer.

Qui auriez-vous aimer être ?
Un personnage de Duras.

Le principal trait de mon caractère ?
La passion.

Ce que j'apprécie le plus chez mes amis ?
Leur fidélité, leur ouverture au monde.

Mon rêve de bonheur ?
Trop à dire : on en est trop loin.

Quel serait mon plus grand malheur ?
Perdre la vue, être abandonnée de tous.

Ce que je voudrais être ?
Une femme qui se bat.

La couleur que je préfère ?
Le rose indien, le jaune ocré, le vert olive.

La fleur que j'aime ?
Le lilas mauve, le lys blanc.

L'oiseau que je préfère ?
La mouette.

Mes auteurs favoris en prose ?
Beckett, Claude Simon, Mertens, Pérec, Proust, Faulkner, Savitzkaya.

Mes poètes préférés ?
Rimbaud, Claire Lejeune, Apollinaire, Izoard, Saenen.

Mes héros dans la vie réelle ?
Manouchian, Daniel Mermet, Jérôme Lindon (des Editions de Minuit).

Mes héroïnes dans l'histoire ?
Adèle Hugo, Camille Claudel, Gisèle Halimi.

Mes noms favoris ?
Thomas, Laurent, Vincent.

Ce que je déteste par-dessus tout ?
Le pouvoir, la vulgarité et le bruit.

Le fait militaire que j'admire le plus ?
Aucun.

La réforme que j'admire le plus ?
La suppression de la peine de mort, en France.

Le don de la nature que je voudrais avoir ?
L'aptitude au bonheur.

Comment j'aimerais mourir ?
Très doucement, au bord de la mer, dans les bras de mon amour.

Etat présent de mon esprit ?
Inquiet.

Ma devise ?
"Nicht aufgeben".


Propos recueillis par Henri Deleersnijder