Open Access

La révolution en marche

Récemment, l’université de Liège a signé la Déclaration de Berlin ainsi que la pétition pour l’accès libre (Open Access ou OA) aux résultats des recherches effectuées avec des fonds publics européens. « Nous nous sommes aussi résolument engagés dans la voie de l’auto-archivage de nos publications, explique le recteur Bernard Rentier. Il faut en effet aller jusqu’au bout de la logique de l’accès libre et jouer le jeu de la mise en ligne des publications universitaires. »

Le développement de l’Open Access se décline ainsi sur deux axes : la mise en place de répertoires ouverts dans lesquels les auteurs déposent leurs publications, y compris celles publiées par ailleurs (ce qui se traduit à l’ULg par Bictel et la digithèque), et la publication sous une forme librement accessible sur le net de revues existantes ou nouvelles (à l’ULg : PoPuPs).

Digithèque

Dorénavant, tous les articles signés par un membre de notre Institution, acceptés pour publication chez un éditeur (papier ou électronique), seront donc enregistrés dans une “digithèque” ULg et mis en ligne dès que possible en fonction des contraintes des éditeurs spécifiques : actuellement, 80% des grands éditeurs acceptent déjà ce type d’auto-archivage sur un serveur institutionnel. Cela permettra d’emblée, et à tout moment, un accès aux métadonnées et informations diverses (titres, auteurs, renseignements), éventuellement à l’abstract ainsi qu’aux références bibliographiques complètes. Un bouton “demande de tiré-à-part par courriel” sera installé et permettra l’envoi individuel.

La constitution de ce répertoire institutionnel comporte plusieurs avantages. Non seulement il assurera aux publications électroniques une grande visibilité internationale – et donc un taux de citation en hausse –, leur garantira une pérennité indépendante des groupes financiers et contribuera au rayonnement de l’ULg, mais il permettra également d’élaborer un instrument objectif d’évaluation de la production scientifique des chercheurs. « Désormais, poursuit le Recteur, dès la rentrée académique prochaine, les seules listes de publications des membres de l’ULg prises en compte officiellement seront celles que générera la bibliographie institutionnelle. » Toutes les dispositions correspondant à ce projet seront diffusées à la communauté universitaire dès que la digithèque sera opérationnelle, soit « dans le courant du dernier trimestre 2007 », précise Paul Thirion, directeur du Care-réseau des bibliothèques.

PoPuPs

PoPuPs, le portail de publication de périodiques scientifiques, est déjà opérationnel. Il est destiné aux responsables de revues existantes ou nouvelles de l’académie Wallonie-Europe, lesquels souhaitent diffuser aisément et rapidement sur le net leurs revues en texte intégral, librement accessibles. « Cette mise en ligne sur un portail commun permettra une visibilité plus large des recherches à l’échelle internationale et une notoriété accrue des revues », se réjouit Paul Thirion. Chaque périodique conservera bien sûr sa ligne éditoriale et la liberté de diffuser en parallèle ses numéros sous forme imprimée.

Ce nouveau portail, mis gratuitement à la disposition des éditeurs de revue de notre Maison, a fait le choix d’une technologie très moderne, pérenne et souple. « Tout est automatisé, continue Paul Thirion. Le texte, un simple document Word ou Open Office, est soumis à un “stylage” et traduit au format xml en quelques minutes. Cela facilite grandement le travail des éditeurs qui peuvent se concentrer sur leur travail éditorial sans se préoccuper des aspects techniques. Le réseau des bibliothèques se charge de toutes les tâches de fond. »

A l’heure actuelle, le portail répertorie déjà sept revues : Annales de Médecine vétérinaire, Base, Bulletin de la société royale des sciences de Liège, Fédéralisme et Régionalisme, Geologica Belgica, Bulletin d’analyse phénoménologique et Notes fauniques. D’autres projets sont sur la table.

Avant l’été, le réseau des bibliothèques de l’ULg organisera une grande séance d’information sur les nouveautés liées à l’OA. En particulier sur l’auto-archivage au sein du répertoire institutionnel, sur la mise en ligne des curriculum vitae grâce à la bibliographie institutionnelle ainsi que sur PoPuPs.

 

Patricia Janssens

Contacts :

courriel bib.direction@ulg.ac.be, site http://popups.ulg.ac.be et http://Bictel.ulg.ac.be