Accueil
 

Depuis le XIe siècle, les écoles attirent à Liège des étudiants en grand nombre et la qualité de l’enseignement y a toujours été réputée.

L’Université, créée en 1817, n’a cessé de se développer, au centre Ville exclusivement d’abord, puis, à partir des années 1960, dans le campus universitaire du Sart Tilman, vaste domaine boisé à une dizaine de kilomètres du centre. Les zones des activités scientifiques, didactiques et hospitalières (CHU), les infrastructures sportives (Centres sportifs), et touristiques (Musée en plein air), s'y intègrent harmonieusement avec les parties boisées (plus de la moitié) sillonnées de chemins de promenade, pistes de ski de fond, pistes cyclables ou sentiers d'équitation.

Aujourd’hui, l’Université de liège s’étend jusqu’à Arlon. Des liens très étroits sont tissés avec les Facultés de Gembloux et d’autres universités de la région Sarre-Lorraine-Luxembourg, tandis que des collaborations scientifiques sont établies avec des centaines d’établissements universitaires partout dans le monde.

L’expertise de l’ULg a donné naissance à de nombreuses spin-offs, tandis que des entreprises de technologie de pointe se sont installées dans la région pour mieux bénéficier des apports de la recherche scientifique.

Les écoles supérieures, toujours très nombreuses dans la région liégeoise, collaborent avec l’Université au sein du Pôle mosan d’enseignement supérieur. Cet afflux d’étudiants fait de Liège une ville jeune, vivante et dynamique.

Le bâtiment central de l’Université, place du 20-Août, n’abrite plus que la Faculté de Philosophie et Lettres et l’Administration centrale.

Les autres Facultés et Ecoles sont installées sur le campus du Sart Tilman à une dizaine de kilomètres au sud.


Au coeur du campus du Sart Tilman, les Amphithéâtres de l’Europe accueillent congrès, colloques et cérémonies académiques.

Les cours et conférences y attirent un public estudiantin ou non, en journée et en soirée.


Le Département des Sciences historiques occupe un bâtiment en bord de Meuse.

A son dernier étage, la bibliothèque offre un espace de travail très agréable, reconnaissable grâce à ses grandes baies vitrées et aux lignes courbes de sa toiture.



L’Université de Liège compte 7 facultés et 3 Ecoles. Sciences, sciences appliquées et biotechnologies y sont fortement développées.

L’expertise ULg a ainsi donné naissance à de nombreuses spin-off et des collaborations très étroites avec les entreprises de Liège Science Park.

La Faculté des Sciences accueille fréquemment les enfants des écoles ou le grand public pour des manifestations intéressantes et sympathiques.



      

L’Université compte plus de 17000 étudiants dont 3000 étudiants étrangers venus de 80 pays de par le monde.

 


 

La Faculté des Philosophie et Lettres, au Centre Ville, compte plusieurs bibliothèques où étudiants et chercheurs profitent de collections d’ouvrages, souvent remarquables.

 

La Faculté de Médecine vétérinaire attire au moins autant d’étudiants étrangers que de belges.



Georges Simenon, l’auteur de Maigret, a cédé toutes ses archives à l’Université. Ce fonds, situé au Château de Colonster, se compose des différentes éditions et traductions de tous ses romans, de films, de vidéos d’interviews, de photos, etc. On peut aussi visiter le bureau de Simenon, avec son mobilier et les objets auxquels il tenait.

Hubert Nyssen, écrivain et éditeur, fondateur de la collection « Actes Sud » a fait don de ses archives personnelles et de la collection complète d’Actes Sud à l’Université de Liège en 2005. Le fonds Nyssen est installé au sein de la Faculté de Philosophie et Lettres.



L’hôpital universitaire, réalisé par l'architecte Charles Vandenhove en 1986, se compose de 5 tours autour d’un bloc central. Une verrière monumentale couvre le hall d’accueil et le baigne de lumière. Elle a été classée en 1994 par l'administration du Patrimoine.

Le CHU a une capacité de 635 lits.


Le taureau est un élément important du folklore étudiant liégeois. La scupture de Léon Mignon, au centre ville, est depuis des décennies, un lieu de rassemblement lors des grands fêtes étudiantes.

Ce taureau-ci, en bois de cèdre, oeuvre du sculpteur Philippe André, trône sur une petite butte devant les restaurants universitaires du Sart Tilman. C’est une des 120 oeuvres du Musée en plein air.


Vue d’ensemble de la zone nord du campus universitaire. A l’avant-plan, le bâtiment de la Faculté de Droit et de HEC-Ecole de Gestion a été conçu pour donner une impression de village et s’intégrer parfaitement dans la nature.

Ensuite, de droite à gauche, on découvre les restaurants, les grands amphithéâtres et les bâtiments de Chimie.

Dans la partie nord du domaine universitaire du Sart Tilman, le bâtiment des restaurants et ses environs immédiats, la butte du taureau et les terrasses des grands amphis, constituent le point de ralliement des étudiants. Depuis cles terrasses aux trois formes hexagonales on peut profiter d’un joli point de vue vers le sud du domaine.

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
Université de Liège
Mars 2005 - Cellule Internet